Le féminin, on en parle beaucoup, de très nombreux articles et de livres sont publiés autour de ce sujet. Mais que signifie vraiment le travail sur le féminin?

En réalité, on parle beaucoup de "féminin-sacré" mais assez peu de "Féminin-réalité", peut-on réellement atteindre le sacré quand dans le réel, le quotidien, le principe Féminin reste un concept et une source de discrimination? Le fait même d'être une femme, encore de nos jours, signifie souvent être multi-tâche et moins bien payées que les hommes. Certains pays en viennent même à voter des lois pour rendre illégal le fait de payer moins une femme qu'un homme pour des postes équivalents!

L'idée du travail sur le féminin n'est pas de devenir ultra-féministe, c'est plutôt d'arriver à trouver sa juste place en tant que femme dans un monde masculin, commencer à faire entrer dans les mœurs la conscience qu'il n'est pas nécessaire de devenir masculine pour se faire une place dans ce monde. Et comment changer la vision du monde sur un point précis? La seule solution, celle de Gandhi: "Soyez vous-mêmes le changement que vous voudriez voir dans le monde"... 

Comment garder sa douceur, sa vulnérabilité et sa créativité tout en étant capable de s'affirmer, et d’assoir notre pouvoir personnel de manière juste et ferme? Comment trouver un équilibre dans nos nombreuses facettes dans un monde où la femme est encore souvent vue comme étant celle en charge de l'éducation des enfants et de la maison? (Devons-nous citer cet exemple de la chaîne de télé TEVA qui associe encore aujourd'hui directement les femmes avec des émissions sur la cuisine et les cosmétiques?)

Etre femme ne veut pas dire porter des jupes et se maquiller, savoir être douce et docile et je ne sais quels autres clichés.

Etre une femme aujourd'hui demande du courage et de la persévérance car les modèles changent et nous devons trouver notre place dans une multitudes de clichés qui ne sont malgré tout toujours pas très valorisants.

Le travail sur le féminin c'est surtout apprendre à (re)prendre notre place, à (re)prendre confiance en nos qualités et capacités, à respecter nos différentes facettes, à comprendre qui nous sommes vraiment afin de pouvoir affronter la vie sereinement sans se laisser malmener ou manipuler.

Il faut pour cela comprendre quels événements, quelles personnes nous ont formatés et quelles sont les étiquettes qui nous collent à la peau depuis notre enfance. Libérer les loyautés qui ne nous servent plus, assumer notre part de masculin: ni trop, ni trop peu, de manière à pouvoir garder les pieds sur terre, le sens des réalités et être capables de "mettre au monde" nos projets avec les qualités qui nous propres.

Assumer pleinement le fait que nous sommes "lunaires": changeantes, multifacettes ce qui nous permet d'être adaptables, sans laisser cet aspect de nous nous faire devenir des girouettes.

Accueillir notre côté "solaire" afin d'être capables d'apporter au monde ce que notre âme est venue réaliser ici, sans se perdre en chemin.

Il est important que nous puissions reprendre notre place au centre de notre vie: arrêtons de mettre le reste du monde au centre de nos priorités et de nous oublier en passant.

Arrêtons de nous juger plus durement que nous ne jugeons les autres, arrêtons d'être plus exigeantes avec nous-mêmes qu'avec n'importe qui d'autre. Respectons-nous pour ce que nous sommes: des êtres plein de possibilités et de potentiels qui ne demandent qu'à s'exprimer. Laissons entrer dans nos vies la douceur et l'indulgence pour nous mêmes sans tomber dans l'auto-complaisance et le laxisme, ainsi nous pourrons donner le meilleur de nous-mêmes car nous y aurons accès !

Devenons ensemble les femmes qui se réalisent et ouvrent la voie à celles qui suivent afin qu'elles puissent aller encore plus loin sur leurs chemins respectifs.

Devenons les femmes qui ouvrent les nouveaux chemins, cessons d'être celles qui marchent sur les routes anciennes.

Devenons juste nous-mêmes!!